Jérôme Languet


Avant tout, présente-toi en quelques mots

Languet, Jérôme, 43ans, j'avance dans la vie en fonction de mes émotions, mes envies et mes rencontres.
Originaire de Colombes 92 je suis toujours dans la région parisienne.

Quelles ont été les étapes importantes dans ton apprentissage de la photographie ?

J'ai commencé par développer sur papier des photos lors de vacances quand j'étais gamin.

J'ai toujours été attiré par la photo quelque soit le style ou le sujet. Mon père avait un argentique et je jouais régulièrement avec. Puis mon premier numérique (coolpix) vers 20 balais sans comprendre les techniques de prises de vue, ouverture, vitesse, ISO etc...

Et enfin le passage au reflex en laissant de coté les modes auto pour enfin essayer de comprendre les différents réglages d'un reflex.

Quand as-tu commencé à t’intéresser à la photographie de motos sur pistes ?

J'ai commencé à aller au circuit Carole vers 1993 ou j'ai tourné 4 ou 5 fois.
Je me disais que ça serait sympa de faire des photos des machines qui tournaient.

Lors d'une année au 24h du mans moto en 1995 j'ai ramené mon Coolpix et j'ai mitraillé a mort, j'étais super content du résultat malheureusement je n'ai plus de traces de ces photos. C'est la que j'ai vraiment eu le déclic... Et pourtant il faudra encore attendre une dizaine d'année et l'acquisition de mon premier reflex pour passer à l'action.

Si tu avais des conseils à donner pour être un bon photographe de moto, quels seraient-ils ?

Je pense qu'il faut être passionné par le sujet que l'on shoote si on veut pouvoir sortir quelque chose de potable.
Savoir où se placer tout en étant en sécurité pour avoir le meilleur résultat.
Mais bon je pourrais en dire plus quand je serais devenu un "bon photographe".

As-tu un souvenir d’un shooting que tu souhaites partager avec nous ?

Il y a très peu de temps pour le Promosport 2017 au circuit Carole avec la victoire d'Aurélien Biard #9 pilote paraplégique, en pleurs à l'arrivée.
J'ai pu saisir ce moment, les photos ne sont pas exceptionnelles mais au moment ou je les ai prises j'ai pu ressentir cette émotion dans mon corps et cela m'a vraiment touché.

Qui sont les photographes qui t’inspirent ?

Je n'ai pas de noms en tête car les photos qui m'ont vraiment touchées sont les œuvres de photographes amateurs inconnus.

Quel matériel photo utilises-tu ?

Nikon D7000

sigma 70-200mm f2.8

sigma 17-50mm f2.8,

nikkor 50mm f1.8.

Passes-tu beaucoup de temps à retoucher tes photos ?

Beaucoup trop c'est sur...

En fait j'ai du mal à faire le tri genre 2 ou 3 photos par pilotes, si j'en ai 10 je mets les 10 😉 .
Pour ce qui est de la retouche en elle même je retravaille un peu le cadrage, l'inclinaison, les contrastes, couleurs, luminosité dans le but d'avoir le meilleur rendu possible.

As-tu des projets ou des idées à réaliser dans le futur ?

Oui beaucoup de projets , sont ils réalisables? Seul l'avenir me le dira.
J'avance au fur et à mesure en évitant de me ramasser.

Comment peux t'on te contacter ?

par Facebook :

par Mail :

sur mon site internet :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *